Ouragan Irma

Malheureusement, en Floride, il y a la saison des ouragans. Elle dure du 1er juin au 30 novembre, et tout le monde ici est habitué. Tant habitué que les floridiens ne prennent pas trop les menaces au sérieux tant qu’on ne parle pas au moins d’un ouragan catégorie 4.

La Floride et Jacksonville ont été touchés pour l’ouragan Matthew l’année dernière, et alors que certains arrivent à peine au bout de leur reconstruction, voilà Irma qui arrive. Ouragan catégorie 5 dans les iles, Irma se rétrograde en catégorie 4 avant de frapper le sud de la Floride, mais étant large de 500 km, impossible d’y échapper.

Nous avons la chance de ne pas être dans une zone d’évacuation, alors on se prépare surtout à se retrouver des jours sans électricité et/ou coincés à la maison.

Le mot d’ordre : se préparer et faire des réserves.

  • Lampes de torches, piles, conserves (et ouvre-boite manuel), snacks, beaucoup d’eau et boissons.
  • Remplir la baignoire d’eau pour pouvoir continuer à tirer la chasse d’eau aux toilettes. Avoir assez de papier toilettes, ainsi que des lingettes et du shampoing sec (life saver).
  • Charger les tablettes, ordinateurs portables, readers, consoles de jeux portables, mp3 ou tout ce qui pourra vous occuper un peu, et surtout les téléphones portable. Se procurer une radio qui fonctionne avec piles pour se tenir au courant des évènements.
  • Renouveler ses prescriptions/vérifier qu’on a de quoi tenir en médicaments.
  • Scanner les documents importants et se les envoyer par email.
  • Prendre des photos de toutes les pièces de la maison et des possessions de valeur.
  • Couper les arbres malades sur votre propriété, car ils ne résisteront pas, et l’assurance ne prendra pas en charges les dégâts qu’ils feront sur votre maison !
  • Faire le plein d’essence en avance (car les pompes se retrouvent vite vides !), en cas d’ordre d’évacuation de dernière minute.
  • Avec un sac d’affaires prêt pour la même raison.
  • Ecrire une lettre d’amour, PARCE QU’ON SAIT JAMAIS.

Le dimanche soir, un peu avant 21h, le courant a été coupé chez nous. Etant donné que j’ai une bonne peur du vent qui remonte à l’enfance, je devais vraiment me raisonner et surtout m’occuper, pour penser à autre chose. A la lumière de mon MacBook, j’ai terminé ce que j’étais en train de faire quand la coupure est survenue, et je me suis couchée. J’ai réussie à m’endormir mais la violence du vent m’a réveillée vers 3h du matin, et impossible de me rendormir. Je suis resté couchée, mais avec mon casque dans les oreilles et de la musique assez forte et joyeuse pour couvrir le bruit un maximum. Cela a été plus efficace que je ne l’aurais cru et je suis restée calme. J’ai même fini par redormir une heure ou deux vers 6h du matin.

Le lendemain – et les jours suivants, on a observé les dégâts. Principalement des arbres tombés dans notre quartier, et des lignes tensions ou câbles à terre. Quelques rues plus loin, les maisons ont été inondées. A part une bosse sur le toit du patio pour cause de grosse branche, nous n’avons eu aucun dégât à déplorer ! Nous sommes restés 5 jours sans électricité, pendant que la ville tentait de reprendre son cours normal. Les écoles et bâtiments gouvernementaux ainsi que pas mal de restaurants, boutiques etc. étaient fermés. Beaucoup de compagnies ont du attendre plusieurs jours pour récupérer l’électricité aussi. Il y avait cependant une bonne organisation en ce qui concerne le re-stockage des magasins alimentaires, complètement dévalisés avant l’ouragan. Certains quartiers de la ville, en revanche, auront besoin de plus de temps pour se relever.

 

Photo/WOKV

Photo/NBC News

Photo/Dede Smith / The Florida Times-Union

Photo/CBS News

 

Et cette impressionnante photo de St. Johns County :

Photo/St. Johns County Fire Rescue

 

Carte qu’Alan a paint et m’a envoyé juste avant l’ouragan 😅

One Reply to “Ouragan Irma”

  1. malheureux ces images …

Laisser un commentaire