Procédure de Marriage en Prison (Floride)

Le genre de cérémonie que vous pouvez avoir dépendra également de l’établissement. Certaines prisons ne permettent pas de mariages du tout, certains sont derrière une vitre ou même par procuration (les possibilités peuvent aussi dépendre de l’État). Certaines prisons exigent que ce soit leur chapelain qui officie. Certains permettent  à des visiteurs (invités) d’y assister, d’autres non – quand ils le permettent, les invités doivent généralement déjà être approuvé sur la liste des visiteurs du détenu. Robes de mariage et fleurs et appareils photo ne sont pas autorisés, le détenu porte ses vêtements de visite réguliers et la mariée doit suivre le code vestimentaire habituel des visites.

Mais voilà comment les choses se sont passées pour nous :

– A. a fait une demande au chapelain (l’aumônier) de formulaire de mariage. On lui a dit que je devais changer mon statut auprès de la classification (classification officer) en «petite amie» (votre « classement » est celui que vous aviez lorsque vous avez rempli la demande d’autorisation de visite, c’est habituellement pen pal (correspondant) ou ami si vous vous êtes rencontrés alors qu’il/elle était deja incarcéré(e)). L’assistant aumônier est en fait celui en charge de l’administratif.

– J’ai contacté la classification et mon statut a été changé en 5 minutes – son agent de classification est super réactive et elle me « connait » depuis fin 2014, donc c’était un non-problème.

– A. a recontacté l’assistant chapelain, indiqué que mon statut avait été modifié, et a donné mon nom complet pour qu’il puisse me contacter.

– Nous avons rencontré le chapelain une fois très rapidement dans le parc des visites (nous étions toujours en attente des formulaires …), il a pû enregistrer que j’étais réelle et que de toute évidence je visite. Cela peut paraître stupide, mais il est tout à fait logique qu’avant de permettre un mariage, ils vérifient qu’il y a bien des visites, que nous nous connaissons vraiment et que nous avons une relation.

– A. a finalement reçu le “marriage interview questionnaire”.
Il a du répondre à plusieurs questions telles lister les choses par ordre d’importance dans un mariage, sur les domaines de responsabilité (par exemple, qui est censé faire les tâches ménagères ou gérer les finances ou s’occuper des enfants et ainsi de suite haha 😉 ), à propos du consentement de notre famille, et d’autres questions d’ordre général (ex: avez-vous été honnête au sujet de vos relations passées, de vos accusations criminelles, de vos addictions ?), et définir certains mots (amour, mariage, engagement).
La dernière page était pour lister les visiteurs (approuvés) pour assister à la cérémonie.

– L’assistant chapelain l’a rencontré pour signer les documents et discuter des raisons du mariage.

– J’ai reçu une lettre « en réponse à la requête de détenu de la part de M. W. de vous épouser au cours de son incarcération» […] «Si vous consentez à ce mariage, vous devrez lire les formulaires ci-joints, signer/dater alors et les renvoyer ». Un des formulaires était la «requête de mariage », mes informations et celles de mon fiancé étaient déjà toutes dessus et nous avions juste à signer tous deux, l’autre était une liste de règles et d’informations sur la procédure. *
* que nous devons trouver notre propre personne pour nous marier et avoir cette personne approuvée par la prison, que la cérémonie aura lieu dans le parc de visites un jour de visite régulier, mais après la visite – pour un grand total de 30 minutes, que tous les frais sont à ma charge, que je dois apporter la licence de mariage (et la rapporter au greffier (Clerk of Court) après le mariage pour qu’il soit enregistré) et qu’il y a une période d’attente de 3 jours avant de pouvoir se marier après avoir obtenu une licence en Floride, que je dois suivre le code vestimentaire habituel, que sa bague ne doit pas coûter plus de 100 $ et que je dois apporter le reçu, et que je dois décider si je garde mon nom de jeune fille ou prends son nom.

– Après que l’assistant chapelain ait reçu ces documents signés par moi, ils ont été envoyés à A. pour u’il les signe lui aussi, et qu’il les renvoie à l’assistant chapelain. Il a été dit à A. à ce moment-là que la prochaine étape était « sécurité + psy ».

– Un psychologue a rencontré A. un matin à sa cellule. Je ne sais pas vraiment ce qui a été discuté, mais c’était très court.

– Il semble que A. ait « passé » le test psy et les papiers ont ensuite été envoyés à Tallahassee (DOC) pour approbation. Il faut habituellement deux à trois mois pour obtenir l’approbation du DOC de se marier.

Tout semble assez rapide et facile, mais vous devez penser « prison », « paperasse », « courrier », « lenteur » 😉 A ce stade, nous sommes mi-septembre et mon statut de classification avait été modifié en avril (pour vous donner une idée).
L’approbation du mariage par le DOC a pris exactement 2 mois (nous avons été approuvé mi-novembre), bien que je l’ai su que quelques semaines plus tard.
Notre approbation était valable pour un an (la durée varie également dans chaque État/prison).

 

La prochaine étape était de convenir d’une date avec la prison (toujours via l’assistant chapelain) et trouver un notaire pour officier le mariage. Vous pouvez prendre qui vous voulez, mais vous devez avoir cette personne approuvée par la prison, donc comptez un mois supplémentaire pour cela. Nous avons décidé de prendre l’un des notaires déjà approuvés par la prison. Les arrangements doivent être effectués entre le notaire et vous.
Se rapprochant de la date et étant enfin aux Etats-Unis, j’ai pu m’occuper de la licence de mariage. Notre notaire m’a dit où en Floride il était possible d’obtenir une license sans le marié. Pour obtenir une licence, vous devez généralement vous présenter ensemble avec vos papiers d’identité et vous c’est tout bon. C’est un peu plus compliqué quand votre proche est incarcéré, mais avec les bonnes informations tout se passe bien.
Si vous êtes dans le nord de la Floride, vous devez aller au palais de justice du comté d’Union (Union County Courthouse) à Lake Butler. Vous (le demandeur non-incarcéré) devez vous présenter en personne au bureau du greffier et devez fournir:
– une pièce d’identité avec photo (passeport)
– le numéro de sécurité sociale des deux partis (vous devez donc connaitre le numéro de sécurité sociale de votre fiancé(e))
– l’État de naissance des deux partis
– la lettre d’approbation du DOC
– une copie couleur de la feuille de détenu(e) de votre fiancé(e)  (imprimez son profile directement depuis le site Internet du DOC)
– les frais de license ($93.50) en cash.
Comme je l’ai dit plus tôt, il y a une période d’attente de 3 jours avant que la licence ne soit valide, elle est ensuite valable pendant 60 jours et vous devez la rapporter dans les 30 jours après le mariage.
! Parfois, la prison exige que la licence soit amenée à la prison pour être signée par le détenu avant le mariage, dans mon cas, A. a simplement signé devant le notaire le jour de mariage, mais vous devez vérifier auprès de la prison leur propre procédure !

Puis vous vous présentez à la prison avec votre licence de mariage le jour J, avec les alliances (et le reçu pour celle du détenu), et épousez votre bien-aimé 🙂

 

Si vous pensez que j’ai oublié quelque chose d’important ou si avez des questions, faîtes-le moi savoir 🙂

Laisser un commentaire